Informations sur un quartier au coeur de Paris


Villa de l’Horloge - Paris 2020


Vendredi 18 Décembre 2015

Cette lettre est une fiction, par le biais de laquelle je souhaite partager ma vision d’un Quartier de l’Horloge heureux et accueillant. Elle illustre mes rêves d’architecte et d’urbaniste, mais aussi tout simplement mes souhaits d’habitant. Qui sont hélas freinés par quelques copropriétaires refusant de voir la vérité en face et qui empêchent toute tentative de réforme depuis si longtemps.

Pourtant la gestion de notre ensemble immobilier peut nous permettre de changer facilement notre quotidien, et ceci sans grands moyens, alors suivez-moi…


L’espace communautaire, dessiné par Djuric Tardio Architectes, pour la Villa de l’Horloge. Le nouveau symbole du III arrondissement en 2020.
L’espace communautaire, dessiné par Djuric Tardio Architectes, pour la Villa de l’Horloge. Le nouveau symbole du III arrondissement en 2020.
.

Paris, le 7 juin 2020

Chère Elise,

Je t’écris depuis la terrasse de notre appartement parisien dans la Villa de l’Horloge. Ici beaucoup de choses ont changé depuis ton départ en 2013.

Le quartier a d’abord été fermé en partie au public, pas tout le temps mais seulement la nuit de 9 heures le soir à 7 heures du matin. Nous pouvons enfin dormir, et puis cela a aussi rapproché les habitants, qui s’adressent plus facilement la parole. Nous y avons gagné en sécurité. La Ville de Paris avait d’ailleurs tout de suite dit oui.

Nous avons aussi un espace communautaire. Certains ont raillé l’initiative au début, en pensant que cela ne marcherait pas en France, mais un esprit de village s’est vite développé autour des activités. Une association, y organise des rencontres culturelles, les mamans anglophones ou chinoises donnent des cours de langues contre des gardes partagées. Je vais au club d’échec tous les mardis.

Sous la grande arche entre les bâtiments Brantôme nord et sud il y a maintenant un jardin suspendu, c’est magnifique… Et le mur du HLM du passage du Maure est devenu un jardin vertical incroyable de Patrick Blanc, le plus grand de Paris il parait.

Le Centre Georges Pompidou s’est même emparé des rues intérieures avec de l’art public, il parait que seul 10% des habitants étaient rentrés dans le musée auparavant, le musée voulait s’intégrer à son environnement direct. Maintenant des artistes de renommée internationale ont créé des œuvres in situ. Cela a créé un nouveau trafic bienvenu.

Et puis chaque année à Noel un petit son et lumière différent vient décorer et animer notre villa, car oui, j’oubliais c’est le nouveau nom donné à notre ensemble immobilier, en référence à ces quartiers résidentiels parisiens si recherchés.

Les charges ont baissés, on ne paie que ce que l’on doit maintenant. Le chauffage CPCU est géré directement par les 7 immeubles concernés et regroupés en une union des syndicats de copropriétaires. Et puis la sécurité incendie n’est maintenant payée que par les commerces et l’administration de Beaubourg, plus par les habitants. Enfin!

En revanche nous avons un gardien, présent tous les jours, de 7 heures du matin à 21 heures. Pour 2500 habitants ce n’est pas du luxe et nous sommes très heureux des services rendus. La société privée de HLM et les 10 copropriétés se sont mises d’accord pour partager les frais.

Le prix au mètre carré est d’ailleurs l’un des plus chers de Paris, la Villa de l’Horloge plait beaucoup. Normal car avec une crèche, une école, des commerces à nouveau vivants et les parkings sous les immeubles c’est vraiment un quartier bien pensé. La mixité sociale donne une bonne ambiance, très ouverte.

Les terrasses sur les toits de certains immeubles sont à nouveau ouvertes à leurs habitants. Et puis il y a maintenant plus de nature, nous avons même des ruches et un pigeonnier.

Il est loin le temps de ta jeunesse ma fille. Loin le temps du SAXO, cette boîte d’after qui ouvrait à 8 heures du matin dans les années 80’. Et puis te souviens-tu du supermarché Aséco ouvert 24h/24h ? Quelle faune il drainait !

Nous vivons maintenant, non plus au cœur d’une cité mal aimée, sale et délabrée, mais dans un cadre de vie chaleureux et vivant. Il faut bien s’accommoder un peu du bruit des terrasses de la rue St-Martin, qui est aujourd'hui piétonne, mais toute cette jeunesse me rappelle le temps ou j’ai connu ta mère dans un café du quartier.

Viens vite me rendre visite, j’ai hâte de te montrer ce que le Quartier de l’Horloge est devenu.

Je t’embrasse

Papa


Télécharger 'La lettre à Elise'
1ère publication 2 novembre 2013 - 169 téléchargements en deux ans.

villa_de_l__horloge___paris_2020.pdf Villa de l'horloge - Paris 2020.pdf  (159.06 Ko)

Q2H@free.fr


Facebook



Et vous, que faîtes-vous cet été?: Le blog du Quartier de l'Horloge vous attend à la... https://t.co/w8M72EX3Qs https://t.co/HVxDt5by9D
Mercredi 12 Juillet - 22:19
CONTENU DU SITE ET AIDE A LA NAVIGATION: Vers une gestion éthique de l'association... https://t.co/NDDqHu1lZt https://t.co/fVA1OLRpkf
Mercredi 12 Juillet - 22:19
@vivrelemarais La #rueauxenfants représente 3 heures trois fois par semaine pendant 22 semaines par an ... C'est 2… https://t.co/r6Kt488Wlb
Lundi 3 Juillet - 21:46